Robert Luè *

La mode d'utiliser les confettis de papier, en substitution au jet traditionnel de dragées, est née à Paris en France en 1891.
Selon le type d'événement, en ce temps on avait l'habitude de lancer des vraies dragées ou alors des petites boules de craie. La chose n'était pas toujours agréable pour celui qui les recevait. En effet l'usage des confettis de papier, connu déjà en
1880 , n'avait jamais pris pied. Même si entre leurs présumés inventeurs il y eût des industriels qui auraient pu facilement le diffuser et l’exploiter commercialement, comme le montrent les faits , cette coutume à cette époque, était pratiquement inconnue.

En
1891 , en concomitance des fêtes en costumes typiques du Carnaval de Paris, Robert Luè, (Directeur Théâtral du Casino de Paris) se propose d'introduire comme nouveauté au Casino de Paris le jet des confettis de papier.
Avec cette brillante idée Robert Luè, déjà auteur d'autres spectacles bien réussis, en
1891 atteignit l'apogée de sa notoriété.
Pour atteindre le but Robert se fait envoyer de Modène (Italie) de son père, l'ingénieur Angelo Felino Luè , une quantité énorme de déchets, produite par la perforation du papier utilisé pour l'élevage des vers à soie. Ces déchets se prêtaient parfaitement au but parce qu'ils étaient composés de nombreux petits disques de forme et dimensions semblables aux confettis actuels. Les premiers dix kilos, envoyés et déclarés comme déchets de production , arrivent au dépôt douanier français de Bercy . À leur vue les douaniers restèrent perplexes en ne sachant pas sous quel libellé enregistrer cette marchandise étrange. Donc, pour la pouvoir dédouaner, ils demandent comme dépôt de garantie un montant important. Somme qui a ensuite été remboursée en totalité, moins les frais administratifs, un mois après la fin de l'enquête.


Revista di instituto geographico e historico da Bahia
.
Instituto geographico e historico da Bahia
Brasil 1898 Volume 5 .pag. 262
Au Casino de Paris , dans la période du carnaval 1891-1892, le succès de ces confettis de papier fut énorme . Les nouvelles sur les soirées amusantes, spectaculaires et inoubliables firent bientôt le tour du monde. Impressionnant aussi la quantité de confettis employée dans cette opération. Avec les nombreuses batailles dans la Salle et avec les fontaines de confettis qui descendaient de la Galerie ; dans certains endroits l'épaisseur des confettis déposés dépassait l'épaisseur de quelques centimètres, il semblait qu’il avait neigé. Un spectacle jamais vu auparavant .